Donner la vie sans la perdre 

Chaque année sur le continent africain 250.000 femmes meurent en donnant la vie. L’absence de suivi médical, l’éloignement des structures sanitaires, et la fréquence des grossesses précoces, sont les principales causes de cette situation. Près d’une femme sur 12 succombe un jour de décès maternel dans certaines régions. Tous ces décès pourraient être évités avec un environnement médical adapté et une éducation sanitaire de base.

La Fondation Pour Une Maternité sans risque s’est fixé pour objectif principal la réduction de la mortalité maternelle en Afrique subsaharienne. Elle intervient notamment au Sénégal oriental en finançant des hôpitaux , des maternités, des équipes mobiles, des postes de sage femme et des postes d’agents de santé dans les villages.

Ses autres objectifs concernent l’hygiène, la santé et l’éducation des enfants.