Historique

La Fondation Pour Une Maternité Sans Risque est née de la rencontre de deux médecins, Patrick Dewavrin, psychiatre, et Gilles Degois, dermatologue, qui créa en 1995 l’ONG « LE KINKELIBA » au Sénégal oriental. Les remarquables réalisations de cette ONG , dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’agronomie incitèrent Patrick Dewavrin à créer en 2.000 la Fondation Pour Une Maternité Sans Risque. Son but était de soutenir les actions menées par le KINKELIBA.
La mortalité maternelle étant particulièrement élevée dans cette zone du Sénégal, c’est cette thématique qui fut choisie. Elle représente l’engagement principal de la Fondation : appuyer toutes les initiatives, actions ou réalisations, permettant de réduire la mortalité maternelle.

D’autres ONG ou associations furent ensuite soutenues par La Fondation :

  • L’association AES , dirigée par Mme Viviane Wade , qui fut à l’origine de l’hôpital de Ninéfecha au Sénégal oriental, spécialisé dans la lutte contre la mortalité maternelle.
  • L’association ACEDV, ONG sénégalaise qui construit des dispensaire médicaux dans les banlieues pauvres de Dakar.
  • L’association Eau Claire , créée par le missionnaire français Xavier Gobaille, qui réalise des forages au Mali.
  • L’association LE KAICEDRAT, présidée par le professeur Francis Klotz, qui vient de construire un important centre de développement communautaire à BALA ( Sénégal ) point de départ d’équipes médicales mobiles.

La Fondation Pour Une Maternité Sans Risque est placée sous l’égide de La Fondation de France. A ce titre elle est régulièrement contrôlée et comporte un représentant de la Fondation de France au sein de son comité exécutif.
Les ressources de La Fondation reposent sur des donateurs privés dont la plupart souhaitent rester anonymes.
Leur fidélité dans le temps et la confiance qu’ils nous accordent sont un gage de pérennité pour nos actions. La Fondation est doté d’un capital qui lui permet de continuer ses activités pendant plusieurs années même en l’absence de ressources.